Les dossiers et l'actualité du quartier


Retrouvez ici, classés par thèmes ou dossiers, les évènements, les évolutions et les débats qui concernent et engagent l’avenir du quartier pour lesquels le Comité de Quartier s’investit afin de préserver et améliorer la qualité de la vie et la convivialité dans le quartier.

Liste des dossiers

  1. ARENA
  2. Le cours Emile Zola
  3. Le Carré de Soie
  4. Le Plan Local d’Urbanisme
  5. L'urbanisation du quartier
  6. Le mal-être et l’insécurité
  7. Organisation Métropolitaine
Voir aussi la page « ACTU » pour les évènements et interventions du Comité au fil de leur prise en compte.

L'ARENA

2 juillet 2019

L’ARENA est abandonnée…
Vive un secteur sport et loisirs au service des habitants…. !!!!

L’histoire de l’ex-ARENA, s’apparente à une duperie.

En effet à l’origine, en 1915, la salle était dédiée au développement de l’équipe villeurbannaise de l’ASVEL pour pouvoir évoluer en Championnat d’Euroligue. Pour ce faire la ville mettait à disposition l’ancien stade George Lyvet pour la construction de la nouvelle salle.
Très rapidement le Comité de Quartier a contacté la ville pour avoir des informations sur cette salle, son utilisation, et son implantation dans le quartier. C’était le 20/01/2016.
A cette réunion, on nous a assuré

  • Que la salle est de droit privé
  • Que la salle était dédiée au basket
  • Que d’autres manifestations sportives pourraient s’y dérouler
  • Que des spectacles pourraient peut-être s’y dérouler mais que devant les possibilités de la Halle Tony Garnier, le besoin était peu important
  • Que l’Astroballe restera municipale pour une utilisation sportive

Mais rapidement sous l’impulsion des dirigeants de L’ASVEL, devenu LDLC, et du groupement de constructeurs, cette salle a évolué en une salle de spectacle dans laquelle l’équipe jouerait uniquement les matchs d’Euroligue.
Par ailleurs, lors d’une rencontre avec l’ASVEL, il nous a été assuré que le siège de l’ASVEL déménagerait à l’Académie Tony Parker à Gerland, donc Villeurbanne perdait son club historique.

Si les nuisances apportées lors des matchs de basket semblait pouvoir se gérer plus facilement (utilisation importante des transports en commune, public familial..) Il est va tout différemment lors de spectacles pour lesquels le stationnement intempestif et les sorties ne semblaient ni prise en compte ni gérées avec le risque d’envahissement des spectateurs dans le voisinage sur Bonnevay mais aussi du côté de la rue Baudin que du côté de l’avenue de la Rize. Cette situation constituait un risque insupportable pour la qualité de vie des habitants voisins immédiats.
Enfin, cette salle n’apporte rien au quartier sinon ces nuisances et la possibilité d’une urbanisation associée non connue, ni maitrisée.

Deux événements ont porté un coup d’arrêt au développement du projet de la salle ARENA. La mise en redressement judiciaire de Floriot membre constructeur du groupement et l’arrivée sur le marché du projet de grande salle métropolitaine de Jean Michel AULAS, avec une proposition à proximité du Groupama Stadium.
Ainsi depuis début 2019 se joue une partie de poker menteur insupportable entre les différents intervenants. Ce jeu a pris en otage les habitants d’une manière intolérable alors qu’ils s’inquiétaient, à juste titre, pour leur avenir et celui du quartier.

Finalement c’est le 22 juin que Tony Parker et Jean Michel AULAS ont dévoilé leur arrangement qui associe l’OL à l’ASVEL en termes de participation financière et entérine l’abandon de l’ARENA villeurbannais pour une salle construite en proximité du stade de l’OL.
Dans cette configuration, l’ASVEL continuera à jouer les matchs de championnat à l’Astroballe et les matchs d’Euroligue se déroulant à Décines.

Si les habitants sont soulagés par l’abandon de cette salle, il est clair que le management de ce projet par les différents acteurs responsables a été un échec :

  • par l’abandon de l’aspect sportif qui a été complètement occulté par les enjeux financiers
  • par un manque de clairvoyance pour l’administration quant aux vrais objectifs des responsables du club
par le fait que les habitants ont totalement été tenus à l’écart du projet, le Comité ne pouvant obtenir aucune information sous le prétexte du caractère privé du projet

Place à l’avenir

Maintenant la parole est à l’avenir de ce secteur et le Comité de Quartier de Cusset soulève trois points à prendre en considération et à traiter, cette fois ci, d’une manière intelligente et concertée pour le bien vivre ensemble

1- Le devenir du stade et du l’ensemble du secteur Le PLUH récemment adopté a placé ce foncier dans une Zone UEI (Sport, Loisir, économique) L’arrêt de la construction de l’ARENA laisse, éventuellement, le champ libre à une autre utilisation de ce tènement.
Pour nous, il est clair que cet espace doit rester un lieu dévolu aux sports, aux loisirs et à la détente avec une réalisation qui reste à définir. Ce tènement se trouvant dans la zone du Carré de Soie, le Comité de Quartier de Cusset, demande à la Métropole que soit organisée, dès la rentrée de septembre, une consultation des habitants du quartier pour qu’ils puissent donner leur avis sur le devenir de cet espace, avant toute étude ou projet par les urbanistes du Carré de Soie. Nous avons écrit en ce sens à Roland Crimier Vice Président chargé du Carré de Soie.

2- Le Caractère patrimonial du secteur
Nous sommes intervenus lors du développement du projet pour que soit conservés les éléments du patrimoine villeurbannais que sont

  • l’ensemble du portail de la rue Marcel Cerdan,
  • le buste et les plaques faisant mémoire de George Lyvet,
  • les éléments de fortification constitués par le « bastion » et le poteau du portail

Il est bien évident qu’il doit en être de même pour le futur projet avec, certainement, envisager un espace d’interprétation du projet de Lazare Goujon en terme activités sportives pour tous.

3- L’ASVEL est un patrimoine villeurbannais L’ASVEL dont l’origine s’inscrit dans l’histoire industrielle, populaire et social de Villeurbanne représente un patrimoine immatériel pour la cité. Il nous parait indispensable que les liens nouveaux qui vont unir la ville et le club par sa résidence à l’Astroballe ancre le club à Villeurbanne et le nom de l’ASVEL à l’intitulé du club. En effet le développement financier et « euroliguien » du club n’autorise ses dirigeants à oublier son histoire villeurbannaise. C’est en quelque sorte ce que dit le maire de la ville, dans sa lettre aux supporters

Les erreurs, les fautes d’appréciation et les faux-semblants, ont été, d’une certaine manière, « corrigés » par l’abandon de la salle. Sans oublier les dépenses engagées par la ville pour l’installation d’un stade pour les équipes de rugby, celles engagées par la Métropole pour l’étude de l’environnement et des accès, Le Comité de Quartier va s’engager auprès et avec des habitants pour que, dans le projet à venir, ils maitrisent, totalement, le devenir de leur quartier.

cqcv
cqcv
cqcv
cqcv
cqcv
cqcv


24 décembre 2018

L’ARENA, où en est-on ? …. Ou plutôt… qu’en sait-on ?
Annoncée, il y à trois ans comme la nouvelle salle de basket de l’ASVEL, avec une capacité de plus de 10000 places pour permettre à l’ASVEL d’être accueillie en Euroligue, où en est on de cette nouvelle salle et quelle est aujourd’hui la réalité du projet. Lire


Liste des dossiers

  1. ARENA
  2. Le cours Emile Zola
  3. Le Carré de Soie
  4. Le Plan Local d’Urbanisme
  5. L'urbanisation du quartier
  6. Le mal-être et l’insécurité
  7. Organisation Métropolitaine
Voir aussi la page « ACTU » pour les évènements et interventions du Comité au fil de leur prise en compte.